Marchés

RTE accompagne l’évolution des mécanismes d’échanges transfrontaliers

Depuis sa création, RTE met en place, en concertation avec les acteurs de marché et en cohérence avec les principes fixés par les codes de réseau européens, les mécanismes qui permettent l’ouverture du marché français de l’électricité et son intégration en Europe :

  •  Plusieurs bourses seront en concurrence en France avec comme objectif le renforcement de la liquidité du marché français. Au terme d’un appel à candidatures, les sociétés EPEX Spot (bourse opérant déjà en France) et Nord Pool ont été retenues. Le règlement européen sur l’allocation des capacités et la gestion de la congestion (CACM) définit les modalités de désignation des opérateurs de marché (bourses de l’électricité) participant aux couplages du marché journalier et infrajournalier. Ces opérateurs appelés NEMO (Nominated Electricity Market Operator) sont désignés dans chaque pays par les régulateurs.
  • Les méthodologies de calcul des capacités commerciales offertes aux acteurs de marché sont fréquemment optimisées sur toutes les frontières, ce qui améliore la fluidité du marché. Des processus de calcul coordonné conformes aux objectifs du règlement CACM vont être mis en place en J-2 sur la frontière France-Espagne au plus tôt fin 2018. En attendant, les NTC France-Espagne pourront être réévaluées à la baisse dans le cadre d’analyses de sécurité en J-2, prévues début 2018.
  • La refonte du processus d’échanges infrajournaliers France-Espagne, qui sera intégré au printemps 2018 à la plateforme européenne d’échanges transfrontaliers en continu XBID, fluidifiera l’utilisation de cette interconnexion au plus près du temps réel.