Europe

Vision Européenne de l’électricité

La consommation européenne est en hausse

La consommation brute européenne est en hausse pour la grande majorité des pays appartenant à l’ENTSO-E et progresse globalement de 1,6% sur la période 2016-2017 par rapport à 2015-2016 (données calculées dans ce chapitre sur la période juillet 2016-juin 2017). Cette hausse est particulièrement marquée en Europe centrale et de l’Est, notamment en Allemagne (+4,4%) et en Pologne (+5,6%). Cependant, nous observons des contrastes avec des pays où la consommation est stable (Italie, Belgique, Suisse) voire en baisse (Royaume-Uni).

Les données sont calculées sur la période de juillet 2016 à juin 2017 par rapport aux 12 mois précédents

L’Allemagne et la France sont les pays les plus exportateurs

Sur la période 2016-2017, l’Allemagne est devenu le pays le plus exportateur (+53 TWh) en Europe grâce au développement de son parc ENR. La France connait une forte baisse de son solde des échanges (-45%) en raison de la faible disponibilité de son parc nucléaire sur tout l’hiver. Celui-ci reste néanmoins largement exportateur (+36 TWh). A l’opposé, l’Italie reste le pays européen le plus importateur (33 TWh), suivie par la Finlande (20 TWh).

Les données sont calculées sur la période de juillet 2016 à juin 2017 par rapport aux 12 mois précédents

La production européenne est en hausse

La production européenne s’établit à 3 387 TWh sur la période 2016-2017, en augmentation de 1,2% par rapport à la période précédente. En particulier, l’Allemagne et l’Italie enregistrent de fortes hausses (respectivement +4,4% et +5,4%). La France et l’Allemagne représentent toujours plus d’un tiers de la production totale d’électricité de l’ENTSO-E.

Les données sont calculées sur la période de juillet 2016 à juin 2017 par rapport aux 12 mois précédents